Nos Vœux pour 2017!

Été 2016

Reportage photo de Martine Hucteau, qui a travaillé quelques jours à l'Atelier Culturel pour la confection de marionnettes avec les enfants!

Un grand merci!

Contes avec Solange Tookim... extrait :

 

 

 

Les Filles de Dibéti (La nuit)

Il arrive à MBARENI deux femmes à la place du marché, elles font savoir aux jeunes filles qu’elles ont apporté des produits de beauté qui rendent la peau tendre et douce comme celui d’un bébé d’un an et demi ; et les cheveux pleins, lisses, souples et doux comme les fibres du fromager.

                                        

Elles disent avoir une frangeuse, une machine sans douleur, sans vibration pour créer des franges pour celles qui n’en ont pas entre les dents du devant.

Elles ajoutent qu’elles ont découvert une fleur dont on extrait un collyre qui donne aux yeux un regard d’antilope.

Et dans l’un des pays qu’elles ont parcourus, elles ont trouvé des cerises que lorsqu’on les suce, les lèvres peuvent rester rouges pendant un mois.

Les deux filles de Dibéti veulent être les premières à utiliser ces produits et même tout acheter pour être les seules à en profiter dans tout le village.

                                               

Leur mère Dibéti est riche mais humble leur rappelle : Mes filles la véritable beauté est celle de l’âme, la personne intérieure. Ces commerçantes ne sont que des flatteuses qui ne se nourrissent et vivent qu’au dépend de votre naïveté.

                                               

Trois jours après l’arrivée des commerçantes dans le village, les filles de Dibéti décident de se rendre de nuit dans le lac où vivent les deux commerçantes ; et elles ont un petit-frère qui veut venir avec elles, mais elles refusent et le frappent. « Si tu nous suis, on va bien te bastonner. »

Elles rament dans la nuit vers le lac des vendeuses.

                                                

Elles arrivent au petit matin chez une des esthéticiennes. Celle-ci leur demande d’attendre dans une pièce. Elle a fait bouillir des feuilles de manguier, elle leur dit : « enlevez vos habits pour un bain de vapeur. Il faut que la salle soit complètement fermée pour que votre peau se prépare à bien accepter les soins ; en attendant je vais chercher ma sœur avec tous les produits pour réaliser un soin complet et apporter tous les produits que vous allez emporter avec vous.

                                                    

La dame les enferme et va chercher sa sœur qui est allée très tôt à la chasse.

« Ma Kombi, viens, viens il y a du bon. Viens, il y a du bon. Sa complice sort de la brousse, « il y a du bon, quoi ? »

L’autre : « du vrai bon. Nous avons deux jeunes clientes. »

 

(.....)

 

Emilie 

Ci-dessous, photos de Martine Hucteau!

Vœux 2016!

Atelier décembre 2015

Solange Tookim intervient deux semaines à l'Atelier : travail avec les enfants hospitalisés, photographie, rénovation de panneaux...

Atelier juillet et août 2015

Juillet et août 2015 : l'Atelier se mobilise autour du "Respect de la Vie" et illustre le Colloque « Dr Albert Schweitzer au Gabon, l’homme, son temps et son principe du Respect de la Vie », prévu du 3 au 7 septembre 2015, à l’Institut Français de Libreville!

Images de la réalisations des différents travaux : toiles peintes avec Maurice Olimbo, marionnettes avec Solange Tookim, Cécile Guieu, Delphine André et silhouettes...

Le Colloque « Dr Albert Schweitzer au Gabon, l’homme, son temps et son principe du Respect de la Vie », qui s’est déroulé du 3 au 7 septembre 2015, à l’Institut Français de Libreville. 

M. Hines Mabika, chercheur spécialisé dans l'Histoire de la Médecine (Berne) et organisateur du Colloque, a sollicité l'Atelier pour exposer lors de l'événement. Projection de photos de marionnettes, toiles et silhouettes...

Une fresque pour la promotion de la Zone Historique

Toile de Lionel Moubissangoye, représentation du Musée de l'Hôpital, pour la promotion de la Zone Historique.

Acrylique, env. 250 x 120 cm.

mar.

26

mai

2015

Emma Hausknecht, Anna Schmitz...l'enquête commence!

Le 27 juin 1931, Emma Hausknecht et Anna Schmitz, jeunes collaboratrices du Docteur Schweitzer, quittent l'hôpital de Lambaréné pour effectuer une boucle dans le sud du pays.

 

Elles veulent voir du pays, elles souhaitent se rapprocher des populations éloignées, elles emportent le matériel nécessaire aux soins des malades rencontrés. Accompagnées de guides et de porteurs, leur périple durera trois mois et totalisera 800 km à pied et 200 en pirogue.

 

Emma relate ce voyage dans un texte sensible et curieux qui sera édité dès son retour.

 

Qui étaient ces femmes? Emma, travailleuse chevronnée aux côtés du Docteur Schweitzer, enseignante, logisticienne, formée aux soins infirmiers, Anna femme médecin dont nous tenons moins d'informations...

En vue d'un hommage consistant à exporter l'Atelier culturel sur les traces de ces deux femmes, l'enquête à commencé! Aux archives du Musée de Gunsbach, en recueillant des témoignages... vos commentaires et aides à l'enquête sont également les bienvenus!

Itinéraire du parcours d'Emma et Anna en 1931.

 

 

 

 

 

 

 

images : © archives de la Maison Albert Schweitzer, Gunsbach

0 commentaires

lun.

25

mai

2015

Visitez la Maison d'Albert Schweitzer et le Musée Africain de Gunsbach!!!

Pour s'imprégner du travail et de la pensée d'Albert Schweitzer, pour découvrir son cadre de vie en Alsace, pour consulter les archives et découvrir la librairie...


tous les renseignements sur le site de l'AISL :

www.schweitzer.org/2012/fr/gunsbach



... ainsi que le Musée Africain qui présente la collection d'objets et oeuvres d'art légués par Emma Hausknecht, objets notamment collectés lors de son tour avec Anna Schmitz au sud de Lambaréné en 1931 (voir notre article blog sur le voyage des deux femmes)...

dim.

24

mai

2015

Helene Schweitzer -a life of her own-

Parution ce mois-ci de l'ouvrage biographique d'Helene Schweitzer par Patti Marxsen aux éditions Syracuse University Press.

 

Patti Marxsen met en lumière le parcours et la personnalité d'Hélène, épouse d'Albert Schweitzer certes, mais aussi femme affirmée ayant tenu un rôle clef à Lambaréné.

 

Une mise en valeur de l'épouse et de la femme que fut Helene...


 

6 x 9, 232 pages, 16 black-and-white illustrations, notes, bibliography, index

http://syracuseuniversitypress.syr.edu/spring-2015/helene-schweitzer.html



sam.

03

janv.

2015

résumé de l'année

Une pièce de théâtre, deux livres, trois silhouettes, une dizaine de jeunes Français et quelques contes...

0 commentaires

sam.

03

janv.

2015

Parution de "Schweitzer, samba"

Edité à 1000 exemplaires, 28 pages format A5, le livre sera distribué à Lambaréné, et proposé au Musée de l'hôpital.

Quatrième de couverture, autres images du livres dans la rubrique 'l'héritage culturel'

0 commentaires

lun.

01

sept.

2014

Trois silhouettes...

signalétique : silhouettes

Trois silhouettes figurant le Docteur Schweitzer, une femme enceinte et une enfant sont découpées dans du contreplaqué et peintes. Elles indiqueront les directions de la Zone Historique, de la PMI, de l'école... d'autres silhouettes seront créées en 2015 et l'ensemble sera installé sur le site de l'Hôpital.

 

Sur une idée de Patti Marxsen, réalisation Delphine André et Cécile Guieu

lun.

01

sept.

2014

Le nouveau cachet de l'Atelier!

cachet de l'Atelier Culturel

Réalisé à Lambaréné et sculpté dans du pneu!

Il ornera les cartes en feuilles de bananier produites par Solange Tookim...

lun.

01

sept.

2014

"Schweitzer, Samba!" une visite dessinée de l'Hôpital Albert Schweitzer

« Schweitzer, Samba ! » est une salutation, une accolade chaleureuse et respectueuse au Grand Docteur. 

Le travail de dessin d’observation s’effectue en nous déplaçant avec un groupe d’enfants sur les différents sites de l’Hôpital : la barrière, la Zone Historique, le fleuve, le nouvel hôpital, les logements... Le projet a vu le jour sur une proposition de Jo et Walter Munz : il s’agissait de créer un livre illustré… Un projet de dessin, touchant à l’héritage culturel, nous intéresse aussitôt et nous choisissons de montrer l’Hôpital tel qu’il est : historique et contemporain. Le livre sera un guide ou un souvenir, mêlant des réalisations d’enfants et nos croquis. La pluralité des regards offre une vision originale et la citation d’Albert Schweitzer «Il n’y a pas qu’un Lambaréné, il appartient à chacun de créer le sien » trouvera sa place en quatrième de couverture...

Projet de Cécile Guieu et Delphine André, livre à paraître prochainement

0 commentaires

lun.

01

sept.

2014

"La Pauvre fille", roman-photo

image Solange Tookim

Réalisation de Solange Tookim et Andreas Rentz, été 2014.

En attendant la version mise en page et imprimée, extraits...

 

Chîtou : Tsonga, tu n’es pas très concentrée ?

Tsonga : Tu sais, moi je ne suis pas comme toi, qui ne mises que sur les études.

Chîtou : Qu’est-ce que tu veux dire ?

Tsonga : Chîtou, tu ne vois pas que vous souffrez. Tu es une jolie fille, en Terminale, en dehors de tes robes de Moutouki, tu n’as rien, même pas un téléphone de 6 000 F.

Chîtou : Je ne vais pas envoyer mes parents voler. Il y a à la maison des problèmes plus importants que mon apparence extérieure. Et puis, on parlait de toi, pas de moi.

mar.

06

mai

2014

Théâtre : "La Flamme des cendres"

Représentation de la pièce écrite et mise en scène par Dominique Douma, le vendredi 25 avril 2014 à l'occasion du Conseil de Fondation de l'Hôpital. Extrait et images : 

 

Hall de l’Hôpital Schweitzer

 (C’est la ronde de la visite matinale. Le médecin- chef et ses assistants en tenue d’exercice et munis d’accessoires appropriés quittent la chambre d’un malade pour une autre en traversant le Hall. Soudain. L’entrée tempêtée de brancardiers et un malade associée aux pleurs d’une mère couvant ce dernier, les arrêtent en plein milieu du hall. La mère, les brancardiers et leur fardeau s’approchent des médecins…)

 

La mère

(Très gesticulante) Sauvez-moi, oh ! Regardez oh ! Il est déjà mort oh ! Ah ! Mon fils. Ne me quitte pas (se jette aux pieds du médecin-chef) oh ! Papa. Mon enfant. Il est mort…

Le Médecin en chef

Relevez-vous madame et calmez-vous (s’adresse à une des infirmières) Martine, occupez-vous d’elle (il s’en détache et s’approche du patient sur le brancard, l’ausculte et s’adresse aux brancardiers) que s’est il passé?

 

Le Brancardier

On ne sait pas monsieur. Il dormait depuis longtemps comme ça déjà au village. Tout à coup il s’est réveillé. Il est sorti de sa case en courant jusqu’à la rivière. Et hop. Il est tombé dans l’eau. Il voulait mourir. Un hippopotame était là aussi. Il a ouvert sa grosse bouche et a attrapé le pied du frère qui se noyait. Mais, Dieu est grand. Nous aussi on était là. On a nagé pour sauver le frère. L’hippopotame comme un homme a fuit loin loin dans l’eau comme un sorcier transformé en hippopotame. La cuisse du frère est cassée. Depuis, il ne bouge plus. Mais sa poitrine bouge. Regardez vous-même Monsieur. Sa poitrine bouge hein! non ?

 

Le Médecin-chef

(Auscultant toujours le patient et tâtant principalement le pouls) mais pourquoi l’emmenez-vous si tard  à l’hôpital Schweitzer ?

 

Le Brancardier

 C’est la palabre des sorciers. Au village, ça dure ! Ça dure. Le voyage aussi est très long. 

La Flamme des Cendres
La Flamme des Cendres

Lire la suite 0 commentaires

lun.

28

avril

2014

Illustration : poèmes et pâte à modeler

Réalisations des enfants avec Solange Tookim : poèmes et sculptures en pâte à modeler. Mise en page A4, impression prévue sur aluminium, comme décors pour le service de Pédiatrie. Avril 2014. cliquez pour agrandir

 

0 commentaires

dim.

27

avril

2014

Publication : Patti Marxsen

Albert et Hélène, 1932 © Archives Centrales Schweitzer Gunsbach

Annonce de la publication prochaine du livre de Patti Marxsen sur la vie d'Hélène Schweitzer Bresslau : 

Helene Schweitzer - A Life of Her Own

Parution en 2015 aux Etats-Unis.

www.pattimarxsen.net/

 

 

 

 

image : Albert et Hélène, 1932, © Archives Centrales Schweitzer Gunsbach